Acquis des Hurricanes en retour de l’espoir Cliff Pu et des choix au repêchage, l’attaquant Jeff Skinner est en train de relancer sa carrière à Buffalo. Il est d’ailleurs en voie de connaitre sa meilleure production offensive depuis ses débuts dans la LNH. Il pourrait devenir agent libre dans quelques mois et les Sabres devront sortir le porte-feuille s’ils désirent le garder dans leurs rangs. Pourraient-ils le regretter?

En compagnie de Jack Eichel et Sam Reinhart, Skinner fait la pluie et le beau temps depuis le début de la présente campagne. Le natif de Toronto montre actuellement des statistiques dignes de l’élite du circuit, avec 38 points, dont 26 buts, en 37 matchs.

Au niveau des buts marqué, seul Alex Ovechkin (29) le surpasse jusqu’à maintenant cette saison. Le capitaine de l’Avalanche Gabriel Landeskog le suit cependant de près, avec 24 filets. On peut donc dire que Skinner est dans la course au Maurice Richard, mais il est très peu probable qu’il en marque plus que le Tsar d’ici la fin de la campagne.

Une telle production permettra vraisemblablement à l’attaquant des Sabres de faire sauter la banque, alors que son contrat arrive à échéance. Actuellement, Skinner écoule la dernière des 6 années d’un contrat de 5 725 000$ par saison.

Si on tient compte des dernières demandes des joueurs d’élite de la LNH, on peut s’attendre à ce que son prochain contrat lui rapporte entre 8 et 9 millions par saison. Des nouvelles ont circulé il y a quelques mois affirmant qu’il pourrait demander jusqu’à 10 millions.

Les Sabres (ou n’importe quelle équipe) pourraient-ils regretter de lui offrir un tel montant d’argent, mais surtout pour une durée – très probablement – de 6, 7 ou 8 ans? Évidemment, le risque est là.

Skinner peut t’offrir des saison de 25-30 buts, 50-60 points, sans trop de problèmes sur une base régulière. Quoiqu’il a également connu une saison de 31 points seulement en 77 matchs il y a quelques années.

Mais, 8-9 millions par saison pour 27 buts et 56 points, par exemple, ça peut faire très mal à une formation qui devra payer plusieurs excellents jeunes joueurs dans les trois prochaines saisons. À seulement 26 ans, Skinner pourrait également être un rouage important des Sabres pour des années encore. Beau couteau à double tranchant.

Les Sabres essaieront sans doute de conserver l’attaquant qui connait beaucoup de succès en compagnie de Jack Eichel. Le duo pourrait continuer de faire de belles choses pour bien des années encore. Mais si Skinner devait revenir à une production moins importante, un lourd contrat pourrait vite devenir un boulet pour l’organisation au futur très prometteur. La prudence est de mise dans ce dossier.

Photo : capture d’écran YouTube

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s