Repartir le couteau entre les deux jambes

La Suède a habitué les amateurs du Championnat Mondial Junior à la voir exceller en ronde préliminaire avant de s’écrouler lorsque ça compte vraiment. 2019 n’a pas fait exception. Éliminés face à la Suisse, les Suédois sont repartis le couteau entre les deux jambes. Chose certaine, ils ne l’avaient certainement pas entre les dents pendant le match.

J’étais persuadé que la spectaculaire remontée des États-Unis plus tôt dans le tournoi allait réveiller la Suède, même si le match s’était soldé par une autre victoire du pays en ronde préliminaire, une 47e de suite. La séquence de victoires dont le début remonte à 2007 est donc heureusement restée intacte dans un tournoi finalement très décevant pour le pays scandinave.

Ce qui a le plus coûté le tournoi à la Suède, ce n’est pas le peu de punch offensif. Ce n’est pas non plus la défensive, elle était excellente. Ni le gardien qui a excellé. C’est le manque de vouloir. Le manque d’agressivité ou d’intensité lorsqu’il le fallait vraiment.

Le match contre la Suisse est un excellent exemple de manque de sentiment d’urgence d’une équipe qui tire de l’arrière et qui doit gagner pour rester en vie. Le couteau entre les dents, les jeunes Suédois ne l’avaient en grande majorité pas. La faute à l’entraineur? Probablement, un peu. Mais lui n’est pas sur la glace. Les joueurs le sont et c’est leur devoir de revenir dans le match en marquant.

Cela dit, crédit aux Suisses qui ont joué un très solide match. Ils ont excellé en zone défensive pour contenir les Suédois à l’extérieur de la zone dangereuse. Ils ont aussi ralenti considérablement les défenseurs en relance. Tout en marquant à deux reprises et dirigeant plus de 30 lancers vers la cage suédoise. Le gardien suisse a été extrêmement solide, oui, mais celui qui l’affrontait de l’autre côté a été tout aussi solide. Mais, un seul a accordé deux buts et l’autre aucun. C’est ça, le hockey.

Espérons que les Suédois sauront apprendre de l’erreur et se présenter au tournoi l’an prochain avec l’intention de gagner l’or, et pas seulement des matchs de ronde préliminaire. Surtout, ils devront ne pas sous-estimer des pays comme la Suisse. Ça, ils doivent le savoir.

Photo : capture d’écran YouTube

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :