Repêchage : deux options intéressantes pour le Canadien

Un bon ami a écrit ce petit papier et n’avait pas de plateforme pour le publier. C’est avec plaisir que j’ai accepté de le partager ici. Je n’ai rien retouché, c’est son travail.

Un texte de Zacharie Duchesne.

Malheureusement, le Canadien ne fera pas les séries cette année. À moins d’un miracle à la loterie du repêchage, le CH devrait avoir le 15ième choix au total, ce qui est très bien pour une équipe qui a pratiquement tous les pions en place pour faire les séries l’an prochain. Deux jeunes produits de l’USHL pourraient être des choix envisageables pour le DG du Canadien.

Cole Caufield, l’ailier droit de seulement 5’7’’ a cumulé 75 points dont 52 buts en 54 parties, cette saison, avec U.S. National U18 Team! Un joueur facilement comparable à nul autre qu’Alex DeBrincat pourrait faire extrêmement peur aux équipes adverses, dans quelques années, sur l’un des premiers trios du Canadien. Selon plusieurs experts, son nom devrait sortir environ 15ième, il faut prendre en considération que le futur à l’aile droite n’est pas des plus prospères, seul Jesse Ylonen fait partie des espoirs à considérer, à cette position. Caufield a le talent pour sortir tôt dans le top 10, cependant son petit gabarit rend réticents plusieurs recruteurs. La LNH d’aujourd’hui est une ligue basée sur la vitesse et la grosseur n’est plus un facteur primordial pour réussir dans la plus grande ligue de hockey au monde. Avoir un franc-tireur qui peut éventuellement faire des saisons de 30-40 buts ferait du bien à l’avantage numérique du Canadien.

L’une des autres options se nomme Cam York, un défenseur gaucher de 6’0’’. Je pense que c’est la meilleure solution pour régler le problème à la gauche de Weber. York est un joueur avec une excellente vision de jeu, qui est capable de relancer l’attaque et qui trouve toujours preneur à ses passes de qualité. Cette saison avec U.S. National U18 Team, il a compilé 51 points en 52 parties, dont 41 mentions  d’assistance! Personnellement, je n’ai aucunement peur de comparer son style de jeu  à celui d’un certain Shayne Gostisbehere! L’américain est classé pour le prochain repêchage entre le 12ième et 15ième rang.

Rien n’est sûr dans ce dossier, mais s’il advient que nous mettons la main sur l’un de ces deux joueurs, ça pourrait grandement venir aider le CH dans un avenir rapproché. Je suis déjà en train de m’imaginer une première ligne composée de Domi-Kotkaniemi/Poehling-Caufield terrifier les autres équipes du circuit. Par contre, un duo York-Weber serait quelque chose aussi, un jeune qui peut rapidement relancer l’attaque permettrait à Weber de pouvoir se concentrer sur son jeu défensif, beaucoup de pression lui serait enlevée. Ne nous décourageons pas, malgré que les Habs ne fassent pas les séries, l’avenir semble briller du côté de Montréal.

Voici les meilleurs moments de Caufield, et de York.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :